Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Hypersensibilité : symptômes et solutions

6 Oct 2021

Hypersensibilité : symptômes et solutions. L’hypersensibilité désigne une sensibilité accrue ainsi qu’une plus grande réactivité du système nerveux. L’hypersensibilité / le haut potentiel émotionnel est souvent synonyme de fatigue et de souffrance.

Hypersensibilité : définition et symptômes

Hypersensibilité : symptômes et solution – D’abord, la définition

L’hypersensibilité ou haut potentiel émotionnel désigne une part de la population (15 à 20% selon les dernières études) ayant un système nerveux plus sensible et rapide que la moyenne. En effet, il s’agit d’une capacité cognitive atypique. Elle permet de capter de façon simultanée et non sollicitée un très grand nombre d’informations. Ce fonctionnement cognitif présente parfois des atouts en termes d’efficience. Cependant, il peut aussi être source de souffrance, de fatigue intense et de mal-être.

Hypersensibilité : symptômes et manifestations

On retrouve plusieurs types d’hypersensibilité et différentes façons de la qualifier :

  • Hypersensibilité émotionnelle : on parle ici d’hyperémotivité. Les personnes que j’accompagne font référence à un « moral en dents de scie » ou encore à des « montagnes russes émotionnelles ». Ces personnes se sentent souvent incomprises et isolées. Lorsqu’elles ne sont pas accompagnées, elles peuvent éprouver une fatigue grandissante et du cynisme à mesure qu’elles avancent dans leur histoire de vie.
  • Hypersensibilité sensorielle : il s’agit ici d’une capacité hyperperceptive sur les 5 sens. D’ailleurs, certains sens peuvent être exacerbés chez certaines personnes. D’ailleurs, ces caractéristiques représentent de véritables épreuves de vie. Maurice Barthélemy y fait référence dans son livre. Un ouvrage coécrit avec une thérapeute : Fort comme un hypersensible. Il fait notamment référence au sentiment d’avoir comme une parabole au-dessus de la tête qui amplifie tous les signaux envoyés par l’environnement. Notamment, il mentionne dans son enfance son problème de misophonie. Il s’agit d’une condition rendant insupportables les bruits de bouche et de mastication. Certes, un détail dans une nuée de symptômes, mais qui dit tout des difficultés de vie et d’adaptation de l’hypersensible. 
  • Hypersensibilité immédiate ou retardée : l’hypersensibilité peut se déclencher de façon immédiate ou après-coup. L’hypersensibilité immédiate va créer une réponse émotionnelle ou comportementale dans l’instant. L’hypersensibilité retardée, souvent corrélée à des évènements ou traumas passés, fera apparaître une réponse différée à des stimuli réactivateurs.

Hypersensibilité : troubles associés

L’hypersensibilité est un spectre qui s’exprime avec plus ou moins d’intensité. Et cela, sur des variables différentes d’un individu à l’autre.

Néanmoins certaines caractéristiques communes sont à noter :

  • Très / trop grande empathie pour les autres parfois synonyme de souffrance ou pouvant laisser place à des abus
  • Conviction d’être moins doué que les autres
  • Difficultés à s’attribuer le mérite de ses réussites
  • Fatigue latente due au trop grand nombre de signaux captés simultanément pouvant aller jusqu’à la crise de panique
  • Haut besoin de sens et de justice
  • Sentiment de décalage au monde qui impacte parfois négativement l’estime de soi
  • Omniprésence de ruminations ou monologue interne pouvant mener à l’anxiété ou à la procrastination
  • Instabilité émotionnelle et risque accru d’épisodes dépressifs
  • Intransigeance et haute exigence relationnelle

Hypersensibilité : diagnostic et détection

Il est important d’investiguer lorsqu’on suspecte la présence d’une hypersensibilité. L’idée n’est pas de poser une étiquette enfermante. Mais plutôt de pouvoir mettre en place un protocole d’accompagnement adapté.

En effet, bien souvent, la détection d’une hypersensibilité ou d’un haut potentiel émotionnel marque le début d’une nouvelle vie. Les personnes que j’accompagne me disent souvent ressentir un « immense soulagement ». Ils sortent d’un sentiment d’autoculpabilisation et s’acceptent enfin. Ils ne se voient plus comme « fous » ou « inférieurs », mais comme « différents » avec des aptitudes atypiques à apprivoiser.

Mieux se connaître et se comprendre permet de mettre en place des stratégies adaptatives plus respectueuses de son fonctionnement. En conséquence, moins de fatigue, une meilleure estime de soi, un sentiment d’accomplissement accru et une plus grande stabilité émotionnelle.

Enfin, il est à noter que l’hypersensibilité peut se conjuguer à la douance ou au haut potentiel intellectuel (HPI). Ainsi, en ce sens, il est important de prendre toute la mesure d’un fonctionnement cognitif atypique.

Lire les articles sur les adultes haut potentiel :

Une détection de ces fonctionnements atypiques, surtout s’ils se combinent, peut permettre un véritable changement de paradigme.

Hypersensibilité : symptômes et solutions – Les origines de ce fonctionnement atypique

Au sein de la communauté scientifique, différentes thèses sont actuellement évoquées. Cependant, aucun consensus n’a pour l’instant été mis en évidence. Néanmoins, certaines pistes sont avancées.

Hypersensibilité innée

L’hypothèse privilégiée est celle d’un fonctionnement nerveux et cognitif atypique inné. Certains chercheurs, comme la psychologue Elaine Aron, pionnière dans l’étude de l’hypersensibilité, étudie la piste génétique, sans en exclure d’autres. 

Par ailleurs, il aurait été noté des particularités anatomiques chez les hypersensibles comme un thalamus moins actif. Cette partie du cerveau sert notamment de filtre aux signaux sensoriels.

D’autres études mettent aussi en exergue des centres de la douleur plus actifs chez les hypersensibles.

Également, il a aussi été mis en évidence l’influence de l’expérience in utero. Les hormones sécrétées par la mère peuvent avoir une influence sur le développement des capteurs d’ocytocine. Or, ceux-ci, s’ils sont endommagés ou moins développés, peuvent expliquer une plus grande difficulté à absorber les stimuli reçus par l’environnement.

Hypersensibilité et éducation

L’hypersensibilité pourrait trouver sa source ou une amplification dans les schémas éducatifs auquel l’individu a été exposé durant son enfance. Une figure parentale ou un professeur peut avoir joué un rôle important dans l’acceptation de soi et l’écoute de ses différences.

Hypersensibilité : symptômes et solutions d’accompagnement

Ainsi, chaque jour, je rencontre des adultes à haut potentiel émotionnel / hypersensibles. Ces personnes décrivent toutes une extrême fatigue cognitive et émotionnelle. En plus, se retrouvent très souvent des troubles liés à la confiance en soi, l’estime personnelle, ainsi que des difficultés relationnelles.

Thérapeute formée à l’hypersensibilité, j’ai à cœur d’aider ces adultes à mieux vivre cette différence. L’idée est de faire de cet atypisme cognitif une force. Un ressource, tout en les aidant à en maîtriser les difficultés. Sans accompagnement, le risque de s’épuiser en comportements adaptatifs ou de mettre en place des identités alternatives (= faux-self) est grand.

Plusieurs solutions existent selon votre hypersensibilité et les troubles qu’elle déclenche dans votre quotidien.

Thérapie cognitive et comportementale de 3e génération : ACT

La thérapie ACT (thérapie d’acceptation et d’engagement) peut constituer une première étape dans la prise en charge. Elle consiste à s’observer, sans jugement et avec bienveillance. En conséquence, plutôt que de réprimer les émotions ou sensations négatives, l’idée est de développer son acceptation et sa capacité d’absorption.

En effet, chaque signal envoyé par notre corps (sensation désagréable, douleur, émotion) est une information utile qui se doit d’être traitée. Réprimer ces signaux n’est pas une solution. Ainsi, l’objectif de la thérapie ACT sera de permettre de s’accepter dans sa différence. C’est aussi un moyen de commencer à prendre conscience de ses forces et de ses zones de fragilité.

D’ailleurs, dans cette idée d’acceptation, je vous encourage à écouter le replay de l’émission de France Inter Grand bien vous fasse : comment bien vivre son hypersensibilité

Thérapie cognitive et comportementale de 2e génération

Cette approche prend sa source notamment sur les travaux d’Aaron Beck. Dans les années 90, cette approche réconcilie cognitivistes et comportementalistes. En ce sens, une batterie d’outils d’accompagnement concrets est mise en place. Son but : permettre de développer des stratégies cognitives et comportementales concrètes plus adaptées. Il ne s’agit pas de changer la personne. Le but est de l’outiller en lui fournissant des solutions concrètes en termes d’outils à utiliser au quotidien.

Coaching professionnel

Hypersensibilité : symptômes et solutions. Très souvent, dans l’accompagnement de personnes hypersensibles connaissant des difficultés dans leur vie professionnelle, j’ai recours à des outils de coaching. Dans la lignée des outils des vagues cognitivistes et comportementales, l’idée sera de décomposer les schémas de pensée. Ainsi, identifier les croyances limitantes, mettre en place des comportements de substitution s’avère nécessaire. Le travail de co-construction a pour but un mieux-être tout en respectant les besoins et les valeurs de la personne.

Hypnose

L’hypnose est une thérapie brève (4 à 6 séances). Le principe est une mise en état de conscience modifiée. Cette technique permet de s’adresser directement à votre subconscient et de déverrouiller certaines peurs ou mécanismes enfermants. Cette thérapie s’avère d’une grande efficacité. Notamment, c’est le cas quand l’hypersensibilité trouve son origine dans des mécanismes éducatifs ou quand elle a eu des conséquences identitaires toxiques durant l’enfance.

En conclusion, l’hypersensibilité représente une véritable force sous réserve que la personne se connaisse, s’accepte et s’écoute dans ses besoins.

D’ailleurs, le podcast Émotions de Louie Media, L’hypersensibilité peut-elle être une force offre? de nombreuses perspectives.

Un parcours mêlant prise de conscience, acceptation, observation et apprentissage de stratégies d’adaptation est la clé. Certes, un parcours long, mais qui en vaut la peine :

  • Gain de confiance en soi
  • Meilleure habilité à gérer ses émotions au quotidien
  • Capacité accrue à s’écouter et se respecter
  • Amélioration de ses relations avec son entourage
  • Regain d’énergie et baisse de la sensation d’épuisement au quotidien
  • Augmentation de la capacité à entreprendre et à se lancer dans de nouvelles activités ou projets
  • Baisse de l’anxiété et des ruminations

Pour creuser le sujet, je vous conseille la lecture de:

Si vous souhaitez faire le point sur votre hypersensibilité et connaître les possibilités d’accompagnement en fonction de votre situation, vous pouvez réserver un créneau exploratoire de 30 minutes. Nous discuterons de vos difficultés, de vos attentes et je vous proposerai un protocole sur-mesure.

Je suis coach et formatrice et je vous aide à surmonter des épreuves et challenges professionnels

Emmanuelle Wyart Coach Formatrice épanouissement professionnel

Ces articles pourraient vous intéresser…

Ces articles pourraient vous intéresser…

Burn-out et arrêt maladie : Quelles démarches?

Burn-out et arrêt maladie : Quelles démarches?

Difficile de s'y retrouver dans le dédale de démarches quand on est en burn-out et en arrêt maladie. Quelques pistes pratiques pour vous aider à vous protéger, vous défendre et à guérir plus rapidement. Se faire suivre par des intervenants complémentaires, la clé pour...

lire plus
Burn-out : comment partir ? Quelles solutions ?

Burn-out : comment partir ? Quelles solutions ?

Quelle stratégie de départ quand on est en burn-out, qu’on n’en peut plus et qu’on ne voit d’autre solution que de partir ? Un article qui fait le point sur les solutions, certaines souvent méconnues des salariés. BURN-OUT : Quand partir ? Qu’est-ce que le...

lire plus
Share This