Adulte surdoué : comment s’épanouir au travail ?

13 Jan 2021

Les hauts potentiels, les zèbres, les adultes surdoués jouent sur le terrain professionnel avec de nombreux handicaps… Comme s’épanouir au travail, trouver du sens et se faire une place quand on a une intelligence atypique ? Des pistes existent pour que la douance ne soit pas synonyme de souffrance.  

Comprendre sa douance et l’accepter 

Le premier conseil est de s’informer sur les caractéristiques du haut potentiel et de bien comprendre son mode de fonctionnement. Surtout pour des adultes surdoués qui n’ont pas été diagnostiqués durant leur enfance et c’est le cas pour de nombreux adultes HP au-dessus de trente ans. À cette époque, la douance était encore mal connue du corps enseignant et les parents ne bénéficiaient pas de toutes les informations disponibles aujourd’hui.  

Ainsi, beaucoup de HP ont grandi sans avoir conscience de leur spécificité.

Ils ont longtemps souffert d’une sensation de décalage et de difficultés à rentrer en connexion avec les autres sans jusque-là mettre le doigt sur l’explication : la douance. Beaucoup se sont développés avec des fêlures d’estime personnelle ou se sont construits sur des faux selfs.

La première étape est donc de se documenter sur la douance pour s’approprier son identité et son mode de fonctionnement. Beaucoup de ressources existent. Je vous conseille notamment un épisode de Sur les docks sur France Culture consacré aux hauts potentiels ou encore le site cogitoz qui offre de nombreuses ressources  

L’adulte surdoué, un mode de fonctionnement atypique à avoir en tête 

Le surdoué, ce n’est pas qu’un QI supérieur à la moyenne. Souvent, l’adulte haut potentiel a un fonctionnement atypique qui peut rendre son intégration difficile au sein d’un environnement de travail normé. Son mode de pensée, ses valeurs et sa façon d’interagir avec son environnement peuvent rendre son quotidien plus complexe et parfois douloureux. 

Une pensée en arborescence sur laquelle il est possible de capitaliser 

L’adulte HP ne réfléchit pas comme la moyenne de ses collègues. Au lieu d’aller d’un point A à un point B, l’adulte surdoué va passer par une multitude de point A’, A’’, A’’’… Pour ses interlocuteurs, ce mode de pensée foisonnant peut donner l’impression d’un manque de structure et d’une dispersion intellectuelle. Alors qu’il n’en est rien ; ce mode de pensée est souvent plus efficient et permet d’anticiper de nombreuses problématiques qu’un groupe de travail lambda aura occultées.  

Pour contourner cette spécificité de fonctionnement et en faire une force, je recommande souvent aux adultes HP que j’accompagne d’apprendre à mapper / schématiser leurs pensées. Mettre les idées dans des boîtes et les relier entre elles permet de catégoriser sa pensée et de parvenir à délivrer de façon claire des raisonnements d’une grande complexité. 

Une hypersensibilité à contourner 

Gérer ses émotions dans un environnement de travail lisse dans lequel rien ne doit dépasser peut s’avérer très énergivore pour le surdoué. De plus, l’adulte HP ne pourra pas en tout temps taire ses émotions et quand il devra les évacuer, ce sera le plus souvent sous le mode de l’explosion car elles auront été tues trop longtemps. Il sera alors incompris de ses pairs, voire raillé et moqué pour son impulsivité ou ses sautes d’humeur.  

C’est la raison pour laquelle j’invite mes clients HP à ne surtout pas refouler leurs émotions. Pour cela, deux pistes :   

1/ monitorer ses émotions et être à l’écoute de ses ressentis de façon quotidienne : 5 minutes d’écriture sur un carnet suffisent pour faire une « purge » émotionnelle et repartir du bond pied.  

2/ faire part de sa différence à ses collègues (si vous jugez que l’environnement de travail s’y prête, ce n’est pas forcément possible partout) : expliquer à ses collègues ses spécificités de fonctionnement permet de déminer à l’avance et de créer un terrain moins stressant au quotidien pour l’adulte HP. 

Une hyperesthésie / hyperperception à maîtriser chez l’adulte surdoué  

Être surdoué c’est aussi avoir certains sens surdéveloppés. Il n’est pas rare que certains surdoués soient plus sensibles à la lumière, au bruit ou ne supportent pas certains touchers. Ces particularités peuvent entraver leur communication et leur sociabilisation notamment dans des environnements bruyants.

Bruit Adulte Surdoué
  • Facebook
  • Twitter

Une réunion dans un restaurant bruyant ou le travail en open space peuvent être de véritables tueurs d’efficacité ou des vecteurs d’isolement pour le HP. Mais ces points peuvent être contournés par des équipements pratiques (casque antibruit, réservation de salle de réunion de façon quotidienne pour s’isoler et préserver son énergie) ou une bonne anticipation des conditions de certaines réunions et échanges. 

Cultiver son exigence tout en développant sa bienveillance 

Le surdoué est animé d’un grand professionnalisme, mais aussi de loyauté et de perfectionnisme.

Ainsi, le surdoué ne travaille pas comme les autres et ne travaille pas pour les mêmes raisons. Il travaille pour bien faire, dans le but de faire progresser son équipe et son entreprise. Il cherche à atteindre le plus haut niveau de qualité et d’excellence dans son travail, ce que ne comprennent pas toujours ses collègues. L’adulte HP pourra se voir reprocher un trop grand perfectionnisme ou un souci du détail excessif.

Il est aussi fréquent qu’apparaissent des frictions lors de travail en équipe ; le surdoué apparaîtra comme un empêcheur de tourner en rond et on lui reprochera d’aller chercher la petite bête. Au mieux, il sera gentiment moqué, au pire il peut être rejeté. Ces écueils peuvent être facilement évités en soignant son mode de communication. Exprimer son ambition ou son exigence pour un projet devra par exemple être systématiquement connecté aux objectifs délivrés par la hiérarchie. Amenés ainsi, les questionnements ou peaufinages sont alors bien mieux reçus par le groupe qui les considérera alors comme légitimes.  

Penser à soi tout en conservant son sens du collectif 

Le plus souvent, le surdoué a à cœur l’intérêt collectif et anticipe mal les jeux politiques ce qui le rend beaucoup plus fragile dans des contextes de réorganisation et de changement notamment. Le surdoué éprouve aussi des difficultés à se mettre en avant et à auto promouvoir le travail qu’il produit. Pour l’adulte HP, comme le travail était facile, pourquoi s’en vanter ?

C’est justement ce paradigme que j’essaie de faire évoluer chez les zèbres que j’accompagne. Le déclic réside dans le fait de comprendre que ce qui est facile pour eux ne l’est pas pour les autres et qu’en ce sens, ils ont toute légitimité à promouvoir leur travail. L’idée n’est pas de clamer haut et fort sa supériorité mais juste de rendre visible la qualité du travail effectué. Ça ne viendrait à l’idée de personne de réviser pour un examen, de s’y atteler pendant plusieurs heures et de rendre sa copie sans mettre son nom dessus. Ou pire, en y écrivant celui d’une autre personne. Et bien, se concentrer uniquement sur l’exécution de son travail sans penser à sa promotion revient exactement au même. Ainsi, le surdoué doit sans cesse avoir à l’esprit le garde-fou suivant : quelle action mener aujourd’hui pour valoriser le travail que j’ai effectué ? 

Voici les principales pistes pour ne pas subir sa douance, se protéger émotionnellement et mieux apprendre peu à peu à en tirer avantage.  

Il existe des dizaines d’autres outils et conseils adaptés à la douance de chacun pour faciliter le quotidien professionnel lorsqu’on est haut potentiel.  

Contactez-nous pour en discuter  

Je suis coach et formatrice et je vous aide à surmonter des épreuves et challenges professionnels

Emmanuelle Wyart Coach Formatrice épanouissement professionnel

Ces articles pourraient vous intéresser…

Ces articles pourraient vous intéresser…

Je ne veux plus travailler : est-ce un burn out ?

Je ne veux plus travailler : est-ce un burn out ?

« Je ne veux plus travailler », « Je suis en burn out », « Je n’arrive plus à me lever le matin », « Plus rien ne me motive dans mon travail », « Je ne sais pas à quoi je sers au quotidien », « Je ne sais pas combien de temps je pourrai encore tenir »… Ces phrases,...

lire plus
Burn out TDAH : facteurs de vulnérabilité et traitement

Burn out TDAH : facteurs de vulnérabilité et traitement

Burn out TDAH, état des lieux Le burn out, souvent décrit comme l'épuisement professionnel, et le trouble déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) sont deux conditions distinctes mais qui peuvent avoir des interactions significatives. Les statistiques montrent...

lire plus
Test MBTI en ligne fiable et sur-mesure

Test MBTI en ligne fiable et sur-mesure

Trouver un test MBTI en ligne et fiable est une question qui m’est souvent posée. Il est nécessaire de passer le test officiel avec un praticien certifié auprès de l’institut The Myers Briggs Company. Et non l’un des tests gratuits qui pullulent sur le net (au risque...

lire plus
Share This